Comme toute l’Amérique du Nord doit le savoir, dimanche dernier, le 3 Février, se tenait le Superbowl. Il s’agit là d’un évènement très courus par les fans de football…il est surtout très publicisé et les compagnies s’en donnent à coeur joie pour y introduire des image promotionnelles de leurs propres produits. Je me souviendrai toujours des trois crapaud Budweiser qui chantent le nom de la marque de bière. Aussi, il ne faut pas oublier le fameux spectacle de la mi-temps. Quoiqu’il en soit, de mon côté, je m’en fous, les gens autour de moi le savent, et pourtant, on me le demande à chaque années  » Hey, t’a-tu regardé le Sup.. »  » NAON!! » BON! J’ai passé ma soirée à préparer des pizza à la dizaine pour différents bars, des aîles de poulets à coups de cent! et de la liqueur qui devait couler à flot avec la bière. Après-tout, aujourd’hui on associe les événements sportifs à la malbouffe, on se regroupe devant nos écrans, se goinfre de chips et encourage des athlètes qui eux vivent pour le sport, pour nous divertir alors que l’on s’engraisse. Le hockey, le baseball, le soccer, aucun n’y échappe, ils sont sponsorisés par des chaînes de restaurants, des lignes de vêtements, des entreprises de transport etc. Le sport est devenue la putain des multinationales, le p’tit nègre des restaurants, les olympiques sont une orgie de mass médias tant la publicité y est omniprésente! Les athlètes se retrouvent avec des uniformes de style camo tant il y a de logos d’entreprises sur leurs maillots, leurs voitures, leurs cheveux même! Voilà où nous en sommes, on regardes des prostitués se rentrer dedans pour un ballon dans le seul but de nous faire croire que l’on vit un moment exceptionnel, unique, entourés d’amis, de famille, de collègues, de pizza, de bière, de chips, et d’une centaine d’ailes de poulet à demi mâchonnées! Pas étonnant que je ne m’intéresse pas aux sports, ce serait mauvais pour ma ligne qui se veut déjà très courbe.

Publicités